« Le variant Delta tue les vaccinés plus que les non-vaccinés, en Angleterre » Martin Zizi

Documents officiels à l’appui, et analyse édifiante d’un expert … Liens des vidéos ci-dessous.

« Ils veulent faire passer ce vaccin pour non-expérimental alors qu’ici les risques ne sont pas connus » – Martin Zizi

L’ancien directeur scientifique de la Défense belge est de retour, après un premier debriefing. Martin Zizi nous explique cette fois la différence entre les « vaccins normaux » et les « vaccins sur le cancer ». À partir de cela, il démontre que les vaccins ne remplissent pas aujourd’hui les conditions de base légales pour être sur le marché.

https://videas.fr/embed/07af3274-ba6b-48af-8e25-79ab4304eae8/

Il est parfois difficile de s’approprier des documents scientifiques, Martin Zizi nous aide donc à les décrypter : nous apprenons ainsi que le variant Delta n’est peut-être pas si dangereux qu’on ne le prétend. Plus contagieux ne veut pas dire plus mortel, et en prenant l’exemple du cas anglais, le chercheur en biophysique moléculaire démontre comment les vaccinés sont finalement plus fragiles à l’heure actuelle face à ce variant que les non-vaccinés.

Il revient également sur le caractère non-pertinent du test PCR pour identifier les personnes infectées. Un debriefing proposé en partenariat avec BonSens.org

https://videas.fr/embed/5cc21093-741d-4e62-9693-0081d0ae0713/

Les sources analysées dans cet entretien sont à votre disposition ci-dessous.

who_2020-12_age-specific_covid-19_infection_fatality_rate.jpg


La léthalité du Covid-19 selon les âges (source : OMS)

comparatif_des_interets.png

Comparatif des intérêts et limitations des tests PCR et antigéniques (Ag) selon les seuils de détection par-rapport à la contagiosité (source : Covidrationnel.be)


Documents :

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.